Hassan AL LAJAI Ghandour

Fin 18 ème siècle-Fes-Jaïa



Histoire :

Le Faqih.

Abou Ali Hassan Ben Mohamed Ben Ahmed Ellajaï surnommé El Ghandour, est l'une des grandes figures du Fiqh du Maroc du début du 19ème siècle.

Plusieurs biographies lui sont consacrées par ses disciples.

Précepteur des princes sous le règne du Sultan  Moulay Slimane.

A la fin de sa vie, il s'est retiré à Jaïa, en consacrant sa vie à l'enseignement et au développement de se qu'on appelle la campagne savante.

A sa mort, le Sultan Moulay slimane voulait le rappatriement de son corps à Fès, mais une confédération de plusieurs tribus : slès, jaïa et fachetala s'est opposée et tenaient absolument à conserver leur biefaiteur sur leur sol. Le sultan leur aurorisa par un décret royal ( détenu par  Abdelkader Eljaï ).

Son mausolée est encore très visité.

Son principal disciple est le grand juge de Fès, Mohamed ben Abdeslam Elhouari, qui évoque le mâitre dans son ouvrage Tanouir El Soudour.

Annales de l'historien du Maroc, par Abdeslam Ben Souda El Morri,  tome2,  p. 1198.

De castro : Les Saâdien p 206-210.

Levi Provincal : les tribus Slès et Jaïa p. 807

Annales berbères fascicule 1-2, 1919-20.




Retour