Soliman AL LAJAI AL FASSI

13 ème siècle-Fes



Histoire :

Soliman El lajaï Al Fassi

Le jurisconsulte. C'est le premier connu dans l'histoire du Maroc ayant porté l'adjectif Al Lajaï ou Al Lïjaï comme nom de famille.C'est lui qui a introduit le premier livre du rite malékite au Maroc : l'Abrégé d'Ibn Al Hajib. D'apès la  légende familliale et d'après quelques récits de fakihs, on raconte qu'il avait une fabuleuse mémoire et connaissait par coeur plusieurs volumes religieux notamment les écrits malékites de Ibn Hajib, interdits au Maroc à l'époque Almohade qui a imposé le rite Adahiri dont l'initiateur est le cèlèbre Ibn Hazm. Son arrivé à Fès faisant suite à une invitation des théologiens de la ville manquant de connaissances sur ce nouveau rite.Et on raconte , que grâce à sa mémoire , on a pu reconstituer et réecrire l'abrégé de Ibn Hajib.

N.B.1   Il porta le surnom de Abou Rabïe .

N.B.2   Son fils est le cèlèbre Abdou Rahman surnomé abou Zayd , disciple de Ibn Al Banna et Maitre de plusieurs célébrités comme Ibn Al Khatib Al Qonstantini (astronome,chroniqueur et hagiographe) et Ibn Haydour ( mathématicien et astronome).

N.B.3 Son fils abderrahman est le dernier grand maître de la fabuleuse chaîne du savoir comportant plusieurs générations de maitres et d'élèves dont font partie Ibn Yasmin, El Morrakochi, Ibn Al Banna.

N.B.4 l'introduction de l'abrégé ou des abrégés entraina l'un des conflits entre théologiens et intelectuels du  début du 14ème siècles A JC.

On retouve son nom dans tous les manuscrits hagiographiques, historiques ou juridiques anciens.

أبو ربيع سليمان اللجائى الفاسي

دكره ابن الخطيب القسطنطيني في أنس الفقيروعز الحقير

عبد الرحمان بن سليمان اللجائي من اهل مدينة فاس اخذ عن

ابي العباس احمد ابن البناء الازدي المراكشي علومه التعليمية

واخد عنه ابو العباس احمد بن قنفذ ووالده سليمان هو الذي

ادخل مختصر ابن الحاجب الاصلي مدينة فاس توفي سنة احدى

وسبعين وسبعمائة وقيل فى التى تليها بعد

ابن قنفد في أنس الفقيروعز الحقير

ابن القاضي في جدوة الاقتباس

الكتاني في سلوة الانفاس

عبد الله كنون في النبوغ المغربي في الادب العربي




Retour